Le Syndrome de KISS

où la detresse des parents...

I. QU’EST CE QUE LE SYNDROME DE KISS ?

KISS est l’acronyme (en allemand) pour Kopfgelenk Induzierte Symmetrie Störungen  qui pourrait être traduit par troubles de symétrie induits par les articulations de la jonction crânio-cervicale.

Ce syndrome a été décrit pour la première fois en 1953 par le Dr. Gottfried Gutmann

Il toucherait 5 à 8% de la population selon la littérature allemande et pourtant, en France ce syndrome est très peu connu, souvent confondu avec le torticolis du nourrisson.

Il faut préciser avant d'avancer que ce n'est pas une maladie à proprement dit mais plutôt une perturbation fonctionnelle.

Ce syndrome provient d'un  blocage de la jonction crânienne notamment de la première et seconde vertèbre

cervicale  (l’Atlas et l’Axis) qui sont les articulations de la jonction crânio-cervicale. Plus simplement un blocage de l'articulation où l'os du crane repose sur les premières vertébres cervicales  

KISS est l’acronyme (en allemand) pour Kopfgelenk Induzierte Symmetrie Störungen  qui pourrait être traduit par troubles de symétrie induits par les articulations de la jonction crânio-cervicale.

Ce syndrome a été décrit pour la première fois en 1953 par le Dr. Gottfried Gutmann

Il toucherait 5 à 8% de la population selon la littérature allemande et pourtant, en France ce syndrome est très peu connu, souvent confondu avec le torticolis du nourrisson.

Il faut préciser avant d'avancer que ce n'est pas une maladie à proprement dit mais plutôt une perturbation fonctionnelle.

Ce syndrome provient d'un  blocage de la jonction crânienne notamment de la première et seconde vertèbre

cervicale  (l’Atlas et l’Axis) qui sont les articulations de la jonction crânio-cervicale. Plus simplement un blocage de l'articulation où l'os du crane repose sur les premières vertébres cervicales  

Cela entraîne une irritation d'un ou de plusieurs des nerfs proches de cette zone articulaire dense.

Entre autre :

  • VIII (sensoriel) : nerf vestibulocochléaire (ou auditif), assure l'audition et participe à l'équilibre.

  • IX (mixte) : nerf glossopharyngien, innerve le tiers postérieur de la langue (goût) et le palais

  • X (mixte) : nerf vague (ou pneumogastrique), possède une fonction spécifique sur tout le corps, végétatif (digestion, fréquence cardiaque…)

  • XII (moteur) : nerf hypoglosse (ou grand hypoglosse), innerve les muscles de la langue

Atlas et Axis 

Cela explique la diversité des tableaux de ce syndrome puisqu'en fonction du degré de blocage et du ou des différents nerfs irrités les symptômes peuvent être très différents.

II. LES CAUSES SUPPOSEES

Les différentes études tendent vers des causes multiples conduisant à un syndrome de KISS:

  • grossesse stressante

  • grossesse multiple (jumeaux, triplés...)

  • mauvaise position dans l'utérus (positions étroites ou forcées)

  •  naissance prématurée ou dépassement du terme

  • accouchement prolongé ou très rapide

  • accouchement instrumental (utilisation de forceps ou ventouse)

  • accouchement difficile (cordon autour du cou, présentation en siège, expression abdominale...)

  • césarienne

  • petit poids de naissance ou bébé de plus de 4 kg.

III. Les sympotomes

  • Rhumes à répétition

  • Problèmes ORL récurrents

  • Allergies

  • Troubles digestifs, régurgitation, colique du nouveau-né, constipation

  • Difficultés d’endormissement, sommeil perturbé, réveils fréquents

  • Enurésie

  • Problèmes de peau, eczéma

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now